Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘france’

Jour 14 – 104km
À dans 18 mois la France ! Nous rentrons dans le brouillard, métaphoriquement et très concrètement : la brûme nous enveloppe toute la matinée et l’on n’y voit pas à plus de 100 mètres. Joachim nous guide à vélo à travers les petits villages le long du Rhin pour rejoindre l’Allemagne. Nous nous quittons juste après la frontière : il est le dernier Français en France que nous verrons pendant 1 an et demi.


Day 14 – 65 miles
See you in 18 months, France ! This morning a mist is sourrounding us : we can’t see beyond 100 yards. Joachim is leading us through the small villages along the Rhine to reach Germany. We leave him right after the border : he’s the last French in France we’ll see for the next 1 and half year.



des cygnes sur le lac - some swans on the lake



des cygnes-hommes - some man-swans

Read Full Post »

16/02/2011 : Hargnies – Léglise

Jour 5 – 60km

Reposés après notre nuit dans le gymnase, nous reprenons la route sous le soleil. Un Belge dans sa camionnette nous mets en garde contre une montée « petite, mais méchante ». Elle l’est, sans discuter : juste ce qu’il faut pour nous tenir chaud. Il fait doux, le soleil brille et la route est presque déserte. À travers une forêt, émanant une senteur exquise de bois humide, le silence des vélos dérange ses occupants plus tard qu’à l’accoutumé : un héron nacré s’envole devant nous, calme et majestueux.
Lors d’une pause-frites (rappelons que nous sommes en Belgique…) au milieu de nulle part arrivent mes souriants parents. Nous passons la fin de la journée à nous attendre d’étapes en étapes pour enfin dormir nuit dans leur camping-car : savoir où dormir au sec le soir, voilà le vrai luxe du voyage, savoir ses enfants au sec pour la nuit, voilà la vrai façon de rassurer ses parents !


Day 5 – 37 miles

Well rested after our night in the gym, we carry on our trip under the sun. A man from Belgium warns us against an hill « small, but nasty ». For sure it was : just enough to keep us warm. It is mild outside, the sun is shining and the road is almost deserted. Thanks to the silence of our bikes the inhabitants of the forest, where a nice smell of wet wood emanates from, are annoyed later than usual : a pearly heron takes off in front of us, quiet and stately.
During a fries-break (we are still in Belgium after all !) in the middle of nowhere come my smiling parents. We spend the rest of the day to wait for each other at each step. We eventually sleep in their camping-car : to know you’ll sleep in a dry place is the real luxury of the trip, knowing the children will sleep in a dry place is the real way to reassure worried parents !

Read Full Post »

15/02/2011 : Chimay – Hargnies

Jour 4 – 46km

On se doutait bien que traverser les Ardennes à vélo, chargés et sans entrainement allait être difficile. On ne se doutait pas à quel point… Le vent qui s’est levé et la pluie qui est tombée toute la journée en fines gouttes puis franchement n’ont pas réussis à nous rafraichir lors de ces montées interminables. La jolie route, en pente raide, qui serpente dans la forêt d’Hargnies a achevé de réveiller ces muscles inconnus et tendons bien cachés. Nous passons la nuit dans un gymnase, au sec, chauffé : repos important puisque le paysage des deux prochaines étapes jusque Luxembourg s’annonce encore plus valonné.


Day 4 – 29 miles

We knew that crossing the Ardennes on our loaded bicycles with no training would have been difficult. But that difficult… The wind and the constant rain (light then more robust) didn’t refresh us while climbing these very long uphills. The pretty road going through the Hagnies’ forest managed to wake up these unknown muscles. We spend the night in a dry and warm gym : important rest because next two days road to Luxembourg will be even more hilly…

Read Full Post »

Older Posts »